Journée de la vérité et de la réconciliation

Partagez

Le 30 septembre 2022, Journée nationale de la vérité et de la réconciliation, la Ville de Moncton commémorera l’histoire tragique et douloureuse des pensionnats et de leurs séquelles durables sur les communautés des Premières Nations.

Invitation à une cérémonie commémorative

  • Le 30 septembre 2022
  • Midi
  • Esplanade de l’hôtel de ville de Moncton (655, rue Main)

À l’occasion de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation, la Ville de Moncton aimerait inviter tout le monde à une cérémonie à l’esplanade de l’hôtel de ville le 30 septembre 2022 à midi. Lors de ce rassemblement, une prière et une cérémonie de purification par la fumée seront animées par l’aîné Gary Augustine de la Première Nation d’Elsipogtog afin de rendre hommage aux enfants qui n’ont jamais pu retourner chez eux et aux survivants des pensionnats ainsi qu’à leurs familles et leurs communautés.

Autres activités de commémoration à l’occasion de cette journée :

Drapeau géant :  Un drapeau géant comportant les mots ‘Chaque enfant compte’ en Mi’kmaq sera installé sur la façade de l’hôtel de ville pour une semaine jusqu’au 30 septembre.

Every Child Matters Flag

Illumination d’espaces clés : L’hôtel de ville de Moncton, la rue Downing, la façade intérieure de la Place Resurgo et le Centre Avenir seront illuminés en orange le vendredi 30 septembre.

Enseignes d’interprétation : Vingt enseignes d’interprétation montrant des mots en Mi’kmaq ainsi que leur prononciation et leur signification en anglais et en français seront installés le long du parc Riverain de Moncton, au parc Gérald-LeBlanc devant l’hôtel de ville, et au parc du Mascaret.

  • Cette initiative appuie le principe de l’appel à l’action 14 du rapport de la Commission de vérité et de réconciliation, selon lequel « les langues autochtones représentent une composante fondamentale et valorisée de la culture et de la société canadiennes, et il y a urgence de les préserver ».

Bannières : En reconnaissance de cette journée, des bannières de lampadaires sont installées à la Place du centre-ville de Moncton autour de l’Ovale Ian Fowler. Ces bannières ont été élaborées en collaboration avec DJ Joseph, membre du Conseil culturel de Moncton, et d’autres représentants de la Première Nation Elsipogtog. Les éléments de conception comprennent :

  • L’importance de la jeunesse
  • Le symbole de la double courbe : un pétroglyphe en dialecte écrit Gomtjegeoiigaig, qui figure dans la partie supérieure de la bannière.
  • Le logo Chaque enfant compte, en mi’kmaq, français et anglais

Bannières Peuples Autochtones

 

 

…………………
? Photo de la vignette et du haut de la page : Brian Atkinson Photography / Centre culturel Elsipogtog, gracieuseté de Tourisme Nouveau-Brunswick

Pour en savoir plus :

✴️ Toute personne intéressée à en apprendre davantage sur la vérité et la réconciliation est invitée à consulter les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation : LIEN

ARTICLES CONNEXES

ABONNEZ-VOUS

Événements à venir, conseils de voyage et bien plus

Nom(Nécessaire)
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.